La guerre des meringues !

J’ai lu récemment dans un journal français de cake-design un article parlant des crèmes à utiliser pour les gâteaux couverts de pâte à sucre. C’est un sujet inépuisable et je ne souhaite pas le relancer ici. Je veux uniquement relever une fausse information qui peut nuire à ceux qui s’y fieront trop ! On soutient dans ce journal que la crème au beurre à la meringue suisse résistera mieux à température ambiante que la crème au beurre à la meringue italienne. Ce qui est FAUX !

J’avais moi-même un doute il y a un peu de temps en arrière, et donc, j'ai posé la question lors d’une réunion de l'amicale des pâtissiers grenoblois. J'ai fait cogiter un MOF, un prof de techno-pâtissière à l'IMT et quelques grands pâtissiers de la place grenobloise.

Verdict:

  • Pour ce qui est du goût: victoire de celle à la crème anglaise (à ne pas utiliser pour la pâte à sucre car elle contient des jaunes d’œuf).
  • Pour ce qui est de la simplicité: victoire de celle à la meringue suisse (à utiliser sous la pâte à sucre quand il ne fait pas trop chaud dehors).
  • Pour ce qui est de la conservation à température ambiante: victoire de celle à la meringue italienne (ben, voici la bonne réponse !).

Attention ! Pour la crème à la meringue italienne il faut scrupuleusement respecter la température du sirop!! Sinon les blancs ne seront pas assez chauffés. Si on respecte la recette et si on travaille vite, le mélange monte normalement à 75°C.

Le cake-design est une discipline toute jeune en France, alors chacun fait un peu comme il l’entend. Il est plutôt bénéfique parfois, de se retourner vers les règles de bon sens de la pâtisserie classique pour trouver sa réponse.

A bientôt,

Valentina

Réussir vos « angles droits » !

8 conseils pour réussir vos « angles droits » !

On voit de plus en plus souvent des gâteaux avec des angles droits. Plus élégants, ils paraissent plus hauts mais sont également plus techniques.

Vous avez envie de réussir cette prouesse ?  Vous êtes perdus parmi tous les tutos du net ? Voici quelques conseils pour vous faciliter la tâche. Pour commencer il vous faut :

  1. Beaucoup de pratique !

Il n’y a pas de secret pour cela : beaucoup de patience et de préparation ! Le reste viendra avec l’expérience. Sachez, toute fois que même expérimentés il faut bien travailler la surface du gâteau afin d’obtenir des angles droits.

  1. Choisir le lisseur qui vous convient !

Vous pouvez utiliser plusieurs types d’outils pour lisser les angles des gâteaux : 2 lisseurs classiques, un lisseur à angles droits, des feuilles en plastique souples (genre set de table), une plaque en plexiglass et un lisseur à bord droit, etc.…

Mais vous ne parviendrez pas à réaliser de beaux angles droits si la surface de votre gâteau n’est pas parfaitement préparée. Finalement c’est cela le secret qu’on oublie de vous donner dans les différents tuto du net. C’est l’étape la plus importante qui conditionnera votre réussite. Vous devez donc :

  1. Choisir une bonne recette de gâteau !

Oubliez les fraisiers, framboisier et autres entremets. En dehors du fait qu’ils sont fortement déconseillés pour le cake-design, ils n’ont pas une bonne structure pour la couverture avec la pâte à sucre (PAS). Réalisez plutôt des génoises, biscuits de Savoie, gâteaux au yaourt, quatre-quarts, Red Velvet, Devil Cake, etc. ….

Pour la même raison oubliez la chantilly et la crème pâtissière. Utilisez plutôt des ganaches, crème à la meringue, crèmes au beurre, fluff, coulis, curds, confitures, …

  1. Respectez les temps de pose !

Votre gâteau doit être bien stabilisé avant l’application de la couverture, donc respectez bien les temps de pose.

Jour J – 2 : cuisson du gâteau et réalisation de la crème

Jour J – 1 : fourrage et cerclage du gâteau

Jour J : lissage du gâteau et application de la PAS

Remarque: Le fait de respecter le temps de pose du cerclage permet également à l’air emprisonné dans la crème de s’échapper avant l’application de la PAS. Cela évite bien souvent le gonflement et la formations des poches d’air entre le gâteau et sa couverture.

  1. Bien lisser la surface du gâteau !

Le jour J sortez votre gâteau de son moule, vérifiez que la surface est bien plane à l’aide d’un niveau à bulle et lissez-la à la spatule. Comblez les différents trous avec un peu de génoise mélangée à de la crème. Réservez le gâteau au frigidaire environs une demi-heure.

Remarque : J’utilise un niveau à bulle en plastique compatible avec le contact alimentaire et qui peut être nettoyé à haute température. Je l’ai acheté qq euros et je l’utilise uniquement à cet effet. Si votre gâteau n’est pas parfaitement droit, les finitions seront moins jolies.

  1. Appliquez une généreuse couche de ganache !

Couvrez soigneusement le gâteau avec une couche de ganache d’environs 3mm. Lissez autant que possible, réservez un moment au froid pour quelle durcisse. Retravaillez la surface à l’aide d’une spatule longue trempée dans de l’eau chaude jusque ce que le gâteau est parfaitement lisse. Réservez qq minutes au froid. Le gâteau ne doit pas être glacé, juste avoir la surface légèrement refroidie pour permettre le durcissement de la ganache.

Remarque : Pour cette étape oubliez la crème au beurre ! Elle n’est pas conseillée pour la réalisation d’angles droits car trop molle et pleine d’air ! Votre PAS va glisser et va gonfler trop facilement.

Pour ma part, la ganache utilisée pour la couverture du gâteau est plus chargée en chocolat que la ganache classique, afin d’obtenir une surface plus ferme.

  1. Humidifiez légèrement la surface de la ganache.

Cela permettra faire adhérer la PAS. Je passe mes mains dans l’eau chaude et je les glisse rapidement tout autour du gâteau (trop d’humidité fera fondre la PAS). On peut également appliquer une fine couche de Crisco.

  1. Étalez correctement la PAS

Vous devez étaler une couche de PAS d’env. 5mm. Trop épaisse elle est lourde et les bords peuvent se déchirer à cause du poids, trop fine elle laissera voir la ganache et ne permettra pas la réalisation d’angles droits.

A partir d'ici, n'importe quelle méthode de lissage fera l'affaire du moment qu'elle vous convienne.

Attention ! 3,2,1 ! Lissez !

Red Velvet Cake comme je les aime

Je vous parlais récemment sur www.facebook.com/Revesetgateaux du Red Velvet Cake, en insistant sur le fait que ce ne sont pas juste des simples génoises colorées en rouge, mais bien un délicieux gâteau au chocolat ! Effectivement, la plus part des recettes trouvées sur le net, indiquent dans la liste d’ingrédients une bonne dose de colorant gel et oublient allégrement le chocolat ! Si vous faites une vrai recherche, vous verrez, qu’à la base, ce gâteau était réalisé avec de la purée de betterave et du chocolat en poudre de très bonne qualité. Quel meilleur moyen pour faire manger des légumes à vos chérubins ?! Ne parlons plus du fait que la betterave contient de la vitamine C, du Mg., etc. !

Pour ma part, après un bon nombre d’essais plus ou moins réussi, j’ai trouvé mon bonheur. Voici donc la recette du Red Velvet Cake comme je l’aime :

La recette du biscuit :

  • 300g farine
  • 25 g. chocolat en poudre 100%
  • 200g. beurre
  • 300g à 400g sucre
  • 4 gros œufs ou 5 petits
  • 250ml de lait
  • 130g de purée de betterave rouge
  • le jus d’une orange fraîchement pressée
  • une pincée de sel,
  • un demi sachet de levure en poudre
  • 2 c.s. de vinaigre blanc (ou de jus de citron)
  • une gousse de vanille

Attention : Modulez l’apport de sucre en fonction de la teneur en sucre de la betterave utilisée. Si votre betterave est très juteuse, diminuez de 10 ml. l'apport de lait de la recette.

Comme toutes les recettes américaines il faut commencer par mélanger les ingrédients secs (farine, chocolat en poudre, levure et sel) dans un bol et les ingrédients humides (lait, purée de betterave, jus d’oranges et vinaigre) dans un autre.

Dans le bol du robot, crémez ensemble le beurre avec le sucre. Ajoutez la vanille et les œufs. Mélangez ensuite alternativement les ingrédients secs et les ingrédients humides par petites quantités en mélangeant bien à chaque fois. Cornez bien votre bol.

Cuire env. 40 à 45 min à 150°C (four bien préchauffé). Laissez refroidir 20 min. dans le moule. Démoulez et laissez poser sur une grille. Fourrez une fois complétement refroidi !

Astuces :

  • Pour une purée de betterave onctueuse et parfumée, pellez les betteraves, coupez-les en cartiers et passez-les au four à basse température, dans un récipient couvert! Mixez-les dans un shaker sans ajouter du liquide!
  • Pour éviter de teinter le fourrage blanc avec des miettes rouges, n’utilisez pas la spatule pour le fourrage. Aidez-vous plutôt d’une poche à douille!
  • Fourrez votre gâteau avec une cheese-cream onctueuse, ou autre fourrage à votre convenance.

N'oubliez pas : Fourré au mascarpone ou à la cheese-cream, ce gâteau se conserve au frigidaire et ne doit pas être recouvert de pâte à sucre.

Pâtissez bien et laissez-moi vos retours sur la recette ou les photos de vos réalisation, cela me fera vraiment plaisir. Cette recette est la propriété de Rêves et Gâteaux et vous est offerte gracieusement, donc ne l’utilisez pas à titre commercial ! Sur vos blogs n’oubliez pas d’indiquer la source. Je vous en remercie pour votre compréhension !

Premier calendrier du cake design français!

J’ai été sollicité cet automne par Stéphanie Guérin de CookigSteph pour la réalisation du premier calendrier du cake design de France. Le but : vendre ce calendrier et récolter des fonds pour soutenir la participation de l’équipe La vie en roses au Trophée Roses des Sables, compétition exclusivement réservée aux femmes. Cette compétition, issue de la pure tradition des rallyes raids africains, permet, à chaque femme d’accéder à une compétition internationale dotée d’une forte dimension humaine, tout en participant à une action d’entraide entre les peuples en acheminant des dons à destination des enfants défavorisés. A bord d’un 4X4, d’un SSV, d’un quad ou d’une moto, l’objectif est de rallier l’étape du jour à l’aide d’un road-book, d’une carte et d’une boussole, en respectant les différents contrôles de passage. L’équipe de Stéphanie, La vie en roses, s’engage pour trois associations : Enfants du désert, Le cancer du sein parlons-en ! et La Croix-Rouge Française. Cahier de charges du calendrier :
  • présenter des créations originales de cake designers français
  • chaque création doit contenir du rose en rappel du logo de l’Association Le cancer du sein parlons-en!
Mon adhésion à son projet a été instantanée et j’ai eu le plaisir de voir figurer la photo de mon gâteau parmi celles des créateurs reconnus dans le cake design français et européen : Dolce Dita, Un Jeu d'Enfant , Natasel, Natalia Da Silva CAKE DESIGNER , Valerie Eudjiourian, … blogcalendrier2 Ce sera un très beau cadeau en cette fin d’année pour les amoureux du cake design et des gâteaux spectaculaire. Si vous souhaitez soutenir l’équipe « La vie en roses » vous pouvez acheter le calendrier ici : http://www.alittlemarket.com/calendriers/fr_calendrier_cake_design_2015_presente_par_equipage_176_trophee_roses_des_sables_-11933125.html Toutes les informations, nouveautés et réalisations de l’équipe « La vie en roses » sont sur leur site internet : http://lavieenroses86800.wix.com/lavieenroses A bientôt ! Valentina

Atelier Lys

Depuis ma rencontre avec Mila Iquise lors d’un atelier à Marseille je me suis rendu compte du plaisir que j’avais à réaliser des fleurs réalistes en sucre. Je n’arrête plus de découvrir de nouvelles techniques, d’apprendre à façonner de nouvelles fleurs. J’ai partagé au fur et à mesure mes nouvelles réalisations avec vous sur ma page Facebook et je crois avoir contaminé quelques un (unes) d’entre vous !

Pour répondre aux nombreuses demandes, voilà un nouvel atelier « création de fleurs en sucre ». Cette fois-ci je vous propose la réalisation de fleurs de lys !

L’atelier aura lieu le 21 septembre 2014 de 9h00 à 13h00 à mon laboratoire.

Parmi les techniques enseignées :

  • travail du gumpaste
  • réalisation de textures sur les feuilles et les pétales (outil balle, moules à texture, etc.)
  •  montage sur fil métallique
  • techniques de séchage de pétales et de feuilles pour obtenir des effets réalistes
  • « maquillage » des pétales et des feuilles
  • montage de la fleur

Détail de l’atelier :

  • durée min. 4h00
  • tarif : 95€
  • le travail se fait assis
  • une pause thé vous sera proposée
  • vous partirez avec vos créations et bien sûr avec de quoi continuer l'entrainement à la maison : kit de 5 outils de modelage et tapis en mousse !

Le nombre de places étant limité, n’hésitez pas à réserver la vôtre!

Page 7 sur 12«...56789...»